mon Dieu

Édith Piaf : Je crois tout simplement

edith-piaf-praying-rezando-parousie-over-blog-fr.jpg

 

 

"Pour de nombreux artistes, le chant est le moyen de parler à Dieu et d’entrer en prière. Natasha St-Pier et Grégory Turpin, accompagnés des élèves du conservatoire de Lille, nous feront vivre cette expérience au cœur de la liturgie de ce dimanche en l'église Saint-André à Lille, en interprétant deux des poèmes de sainte Thérèse de Lisieux
Après la messe, nous vous proposons le documentaire Édith Piaf - Je crois tout simplement. Peu de gens connaissent la vie spirituelle d’Édith Piaf. Elle, qui venait chaque année prier "sa p’tite Thérèse" au carmel de Lisieux et se signait toujours avant d’entrer en scène… Cinquante ans après sa mort, ses amis et ses chansons "Mon Dieu", "L’hymne à l’amour", "Les trois cloches", témoignent de sa foi profonde."

 

edith-piaf-bras-croises-parousie-over-blog-fr.jpg

 

"Genèse du film : Édith Piaf : Je crois tout simplement"


"Edith Piaf a chanté l'amour comme personne. Celui qu'elle portait à sainte Thérèse est peu connu. Edith Piaf, je crois tout simplement lève le voile sur la spiritualité de Piaf. Interview exclusive de la réalisatrice Marie-Christine Gambart."

Marie-Christine Gambart, comment vous est venue l’idée de faire un film sur la relation de Piaf à Thérèse de Lisieux ?

J’ai grandi avec Piaf et je pensais bien la connaître, sauf qu’en allant voir le film « La Môme » d’Olivier DAHAN, une très courte scène fait mention de sa guérison à Lisieux. Cette partie de la vie de Piaf m’était inconnue et cela m’a fort intrigué. Pour en savoir plus je me suis plongée dans le livre d’Hugues VASSAL et Jacqueline CARTIER « Édith et Thérèse ». Cela m’a ouvert les yeux au point de m’interroger : « Et si Édith n’avait pas été croyante, Piaf aurait-elle existé ?! » C’est devenu le fil conducteur de mon film.

Avez-vous rencontré des difficultés pour traiter ce sujet inédit ?
Je n’ai rencontré aucune difficulté, si ce n’est que Piaf n’a jamais fait de déclaration publique sur cet aspect intime de sa vie. En conséquence, il m’était impossible de m’appuyer sur des interviews en archives de Piaf pour traiter du sujet. J’ai donc cherché des personnes qui l’ont côtoyé et recueilli leurs témoignages sur l’attachement de Piaf à Thérèse.

 
Si Edith Piaf n’en parlait pas, ceci néanmoins transparaissait dans son œuvre, n’est-ce pas ?

De fait, je me suis attachée à revisiter Piaf sous cet angle spirituel. Par exemple, sa gestuelle sur scène les bras ouvert. Certains m’ont confié que ses concerts étaient comme une messe. Tel un prêcheur elle avait une véritable aura spirituelle et embarquait les gens avec elle. Relisez les textes de ses chansons - par exemple « Mon Dieu », c’est explicite. Même sa célèbre « petite robe noire » disait quelque chose de sa foi.

N’a-t-elle pas été une des plus grandes chanteuses de son temps ?

Oui. En tous cas, elle a su chanter l’amour comme pas une ! Mais là aussi une question se pose : de quel amour s’agit-il ? Est-ce le même que professait sainte Thérèse, surtout quand on se souvient que Piaf était connue pour ses amants ?! Dans leurs deux vies si antagonistes, nous retrouvons cependant une même enfance sans amour maternel et une vie souffrante, de martyr.

Qu’est-ce qui vous conduit à réaliser des films « spirituels » ?

La présence de Dieu dans le cœur et la vie des hommes est une question qui m’a toujours passionnée. Je suis moi-même en recherche spirituelle. Dans quelque culture que ce soit, je suis profondément touchée par les croyances des gens et leurs différentes expressions ; comme dans la vie et l’œuvre de Piaf."

"Propos recueillis par Marine de Vanssay (septembre 2013)"

Source : "Le Jour du Seigneur"

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.

 


compteur de visite html

Rubrique Blog religion Spiritualité Chrétienne Annuaire Encyclopédique Chrétien du Web

 

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×